La Cathédrale des évêques de Trèves

La plus ancienne église épiscopale d´Allemagne

Le nom « Cathédrale » pour une église épiscopale s´explique par la présence dans cette église de la cathèdre, le siège et la chaire de l´évêque. En tant qu´un des successeurs des Apôtres,  l´évêque dirige son diocèse  sur le plan des préceptes, de la liturgie et de la hiérarchie. Entouré de «ses» prêtres et de tous les croyants il célèbre à l´autel de la Cathédrale les principaux offices de l´année liturgique.
Trèves est siège épiscopal depuis la deuxième moitié du 3ème siècle.

De tout temps l´évêque était entouré d´un collège de prêtres qui le soutenait directement dans ses différentes tâches. De nos jours c´est en premier lieu le Chapitre de la Cathédrale qui élit l´évêque, le conseille et célèbre la messe à ses côtés. Tous les ans l´évêque ordonne de jeunes prêtres. Au même titre, il bénit les Huiles saintes, qui tout au long de l´année seront distribuées à des fins liturgiques dans chaque paroisse. C´est lui qui se charge du sacrement de confirmation dans tout le diocèse.

Du Moyen Âge jusqu´à ce qu´on appelle la sécularisation, au début du 19ème siècle, les archevêques de Trèves furent, en tant que princes électeurs, des souverains dotés de tous les pouvoirs que cela implique. Parmi les sept princes électeurs du vieil Empire l´ évêque de Trèves, comme ceux de Cologne et de Mayence, jouissait d´une insigne position. Les différents autels funéraires des évêques sont autant de témoins de ce passé mouvementé.

De toutes les cathédrales du nord des Alpes, la Cathédrale de Trèves est la plus vieille dans la substance même de sa construction. Les plus anciennes parties remontent au 4ème siècle apr. J-C.